Valérie Belin et Mona Hatoum- deux rétrospectives à Pompidou

Deux artistes remarquables, Valérie Belin, photographe, et Mona Hatoum, plasticienne,  sont mises à l’honneur par le Centre Pompidou.

La première expose « Les images intranquilles », photographies  de « Super Models » depuis mercredi dernier. La seconde expose une cinquantaine d’oeuvres qui nous invitent à un voyage et à nous questionner sur le vivre ensemble.

 Valérie Belin  avait commencé à faire ses premières photographies dans les années 1980 période durant laquelle elle a été marquée à ses débuts par l’art conceptuel et l’art minimal américain. Elle s’intéresse ensuite à un expressionnisme dépouillé de l’objet. Puis, à partir des années 2000 elle se focalise sur la représentation de la figure humaine et les questions identitaires. Elle réalise notamment des séries intitulées « Transsexuels » et  « Femmes noires ».

 Elle s’intéresse désormais de près au contraste entre réel et virtuel, naturel et artificiel. Sa nouvelle exposition présente une quarantaine de ses photographies sur son dernier thème de prédilection : les mannequins.

Je vous encourage à aller découvrir ses photographies, vous pourrez également en profiter pour découvrir la rétrospective sur les installations de la magnétique artiste britannique, palestinienne et libanaise Mona Hatoum.

La plasticienne utilise l’art de la vidéo pour dénoncer les indiscrétions et la forme d’inquisition subie dans de nombreux pays occidentaux à travers la vidéosurveillance, qu’elle découvre lorsqu’elle s’installe vivre à Londres notamment. Vous pourrez découvrir l’une de ses premières performances « Roadworks » qui date déjà de 20 ans.

Elle aime s’inspirer des pays qu’elle traverse pour accumuler des souvenirs, des images  puis fabriquer ses oeuvres. Elle définit d’ailleurs ses créations comme des « ready-made aidés », un clin d’oeil au père de l’art contemporain, Marcel Duchamp.

Cette exposition flirte avec l’intime également. On passe du monde extérieur à une forme d’introspection.

Je vous souhaite un bon voyage à travers ces oeuvres en allant au Centre Pompidou. Attention, la première exposition s’achèvera le 14 septembre et la seconde le 28  septembre 2015.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *